Acide Hyaluronique

Combler et volumiser


Présentation

De même qu’avec le Botox, le traitement à l’acide hyaluronique va permettre d’améliorer votre aspect en vous donnant un air reposé et moins triste tout en restant naturelle.

Dermatologie Esthétique Laser Noumea - Acide Hyaluronique - adel_esthetique_noumea_acide_hyaluronique_visage_apres

L’injection d’acide hyaluronique permet  de combler des rides (sillons naso-géniens, commissures labiales, glabelle), de  redessiner et augmenter le volume de certains reliefs (lèvres, pommettes) ou de revitaliser votre peau (mésolift ou microneedling). Il permet également de traiter la sphère intime pour améliorer la qualité de vie de la femme ménopausée.

Les rides du bas du visage liées aux effets de la pesanteur (sillon naso-génien, pli commissural, rides des joues…) peuvent être améliorées par des injections d’Acide Hyaluronique. Leur effet dure au moins 6 mois et un entretien régulier est nécessaire pour maintenir les résultats.


L’acide hyaluronique est utilisé en injections :

  • Dans les rides et ridules (autour des yeux, de la lèvre supérieure et des joues), pour traiter les cassures cutanées ;
  • Dans la restitution des volumes de la face (cernes, vallée des larmes, pommettes, plis d’amertume et sillons…), pour redessiner des lèvres, leur donner plus de volume ou simplement les rendre pulpeuses ;
  • Outre ce remodelage d’un visage vieillissant qui se « creuse », l’acide hyaluronique permet une correction morphologique notamment des cernes, du nez ou d’une asymétrie chez des patients plus jeunes.

Qu’est-ce que l’acide hyaluronique ?

Produit de haute technologie , parfaitement identique à celui qui existe dans notre corps, l’acide hyaluronique est parfaitement biocompatible et biodégradable.

Il ne nécessite donc pas de test préalable à l’injection. Il se conserve à température ambiante. C’est un polysaccharide viscoélastique sous forme de gel.

Le vieillissement provoque la perte de cet acide hyaluronique. L’épiderme et le derme ont tendance à se disjoindre, entraînant ainsi un relâchement de l’épiderme et un aspect plissé de la peau.

En savoir plus...

Attention aux produits de comblement non biodégradables qui, contrairement à l’acide hyaluronique, durent des années : ils peuvent provoquer des complications sévères à type de granulomes inflammatoires persistants et très difficiles à traiter.

Le choix de l’ acide hyaluronique est celui de l’ efficacité et de la sécurité !


Quelles sont les indications?

Injecté  dans le derme superficiel, l’acide hyaluronique permet une recolonisation de la matrice extracellulaire, la volumisation d’une zone en creux et une amélioration de l’hydratation et de l’élasticité cutanées, ainsi que la disparition des fines ridules.

Aussi ce traitement est-il particulièrement recommandé pour :

  • Des patient(e)s qui veulent un coup d’éclat ;
  • Des patient(e)s  à peau terne parce qu’ils fument ;
  • Des patient(e)s ayant une peau « fatiguée » ;
  • Des patient(e)s fripé(e)s après une période d’exposition prolongée au soleil ;
  • Des patientes après un accouchement.

Comment se déroule la séance ?

En fonction du but recherché : combler des rides (sillons naso-géniens, commissures labiales, glabelle), réhydrater la peau ou volumiser certains reliefs (lèvres, pommettes), on utilise des acides hyaluroniques plus ou moins concentrés et plus ou moins réticulés. Plusieurs séances peuvent être nécessaires jusqu’à l’obtention de l’effet souhaité. Aussi votre praticien vous proposera un calendrier d’injections adapté à votre cas. Un délai minimum de 15 jours devra être respecté entre deux séances. Certaines règles sont à respecter avant les injections.

En savoir plus...

Technique :

  • Injection dite punctiforme :
    Il s’agit de micro-injections dans la jonction dermo-épidermique ou le derme superficiel du visage, du cou, du décolleté et de la face dorsale des mains. Dans ce cas les  « papules »  formées peuvent être encore visibles 2 ou 3 jours après la séance, en fonction du type de peau.
  • Injection traçante ou en quadrillage :
    Cette technique est utilisée principalement au niveau des zones fragiles du visage soumises aux tensions des expressions : rides de la patte d’oie, rides jugales et commissures labiales ou pour volumiser une zone.

Après l’injection, votre praticien exécutera un petit massage pour bien homogénéiser la zone traitée (l’Acide hyaluronique est en effet très malléable).

L’effet est immédiatement visible, facilement camouflable par le maquillage habituel (marques au niveau des points d’injection pendant quelques heures seulement). Il est conseillé de remasser soi-même les zones injectées le soir de l’intervention. Maquillage et démaquillage peuvent être repris dès le lendemain.

Il est parfois utile d’effectuer une visite de contrôle 2 à 4 semaines après les injections, pour un éventuel complément au traitement. La durée de la correction est de 6 à 12 mois. Elle varie en fonction des individus, de la nature de la peau (type cutané, profondeur et site des rides, ptose) de la quantité de produit injectée, du style de vie (stress, alcool, tabac, soleil…). L’âge en revanche n’est pas forcément un facteur déterminant.


Y a-t-il des contrindications ?

Les patients présentant des maladies auto-immunes évolutives. Les femmes enceintes ou allaitantes sont contre-indiquées.

Précautions avant les injections :

Eviter toute absorption d’aspirine, d’anti-inflammatoires non stéroïdiens et de vitamine C pendant les 3 jours précédents, ainsi que l’alcool, le sauna, le sport violent et l’exposition solaire, 24 heures avant les injections (car ces activités favorisent la dilatation des petits vaisseaux du visage et donc le risque de saignement). Un traitement préventif des hématomes par Arnica la veille et le jour même peut être proposé. En cas d’herpès naso-labial, le signaler à votre médecin afin qu’il mette en place une prévention.

Si, le jour des injections, survient un processus inflammatoire (éruption, vésicule, pustule, rash, urticaire …) reporter les injections jusqu’à guérison.

Si vous avez une peau très grasse, un traitement astringent peut être prescrit pendant un mois ou un peeling préalable peut vous être proposé afin de resserrer les pores dilatés.

En savoir plus...

Les injections sont réalisées sous anesthésie locale ou crème anesthésiante (appliquée une demi-heure avant). Certains acides hyaluroniques contiennent un anesthésique (lidocaïne) offrant ainsi un confort maximal. Les aiguilles de dernière génération (ou canules) permettent un traitement avec un minimum d’inconfort. Elles minimisent également le risque d’hématomes. Elles se font en intradermique selon plusieurs techniques.

Quelles peuvent être les suites ?

Des rougeurs peuvent durer quelques heures, rarement quelques jours. Un œdème ou un hématome peuvent apparaître. Des applications de glace les minimiseront. Ils sont camouflables par un maquillage couvrant. Au moindre doute devant une rougeur persistante, un prurit ou un œdème persistant, vous devez téléphoner ou consulter le praticien qui vous a injecté.

Pour minimiser les effets secondaires, certaines règles sont à respecter après les injections :

  • Eviter l’absorption d’alcool et d’anti-inflammatoire dans les heures suivant les injections ;
  • Rester « au calme » pendant les heures qui suivent les injections, c’est à dire éviter toutes les raisons de mobiliser son visage (éviter le rire, une bonne lecture chez soi est idéale) ;
  • Pas de sauna, pas d’exposition solaire, pas de « sport violent », pas de soins dentaires ni nettoyage de peau pendant quelques jours.

Tarifs et détails