Botox

Lisser et relaxer le haut du visage, rajeunir le regard


Présentation

Dermatologie Esthétique Laser Noumea - Botox - esthetique_botox_visage De même qu’avec l’acide hyaluronique, le traitement au Botox va permettre d’améliorer votre aspect en vous donnant un air reposé et moins triste tout en restant naturelle.

 

L’injection de Botox (Toxine Botulique) lisse les rides induites par la contraction répétée des muscles sous-jacents : elle estompe  les rides  dynamiques du lion, du front et de la patte d’oie. Elle corrige un air triste ou sévère, redonne une courbe harmonieuse aux sourcils : le regard retrouve un véritable éclat.

 

  • Le Botox efface les rides du tiers supérieur du visage tout en conservant naturel et expression.

Les rides du lion, les rides horizontales du front et les rides de la patte-d’oie sont dues à une hyperactivité persistante des muscles du front et des muscles périoculaires. Ces muscles peuvent être relaxés en injectant du Botox.

En savoir plus...

La toxine botulinique (ou toxine botulinique) est issue de la culture d’une bactérie, Clostridium botulinum. Elle est utilisée depuis plusieurs années en ophtalmologie et en neurologie. Son utilisation en dermatologie et en médecine esthétique se fait pour le traitement de certaines rides de la face et pour l’hypersudation. Cette toxine est un médicament de liste I réservé à l’usage professionnel ; sa prescription est réservée aux spécialistes en chirurgie plastique, reconstructrice et esthétique, en dermatologie et en chirurgie de la face et du cou et chirurgie maxillo-faciale. Elle agit en prévenant la libération d’acétylcholine au niveau de la jonction neuromusculaire des muscles striés ; l’action de la toxine sur les récepteurs des neurones présynaptiques étant rapide et spécifique. Ses premiers effets cliniques sur les muscles peuvent apparaître dès 24 h, mais l’action n’est maximale qu’au bout de 2 semaines.

La méthode est simple, elle concerne essentiellement le haut du visage et les effets durent environ 6 mois. Un contrôle systématique de votre médecin à 10 jours permet de corriger une asymétrie ou une insuffisance de résultat. Des injections régulières sont nécessaires par la suite pour maintenir les effets.


Quelles sont les indications ?

L’injection de Botox réalise un « relissage » saisissant et  rapide du front et de la patte-d’oie.

Dermatologie Esthétique Laser Noumea - Botox - adel_esthetique_noumea_botox_front_apres

Comment se déroule la séance ?

Le jour des injections, prévoyez de venir sans maquillage ou de le retirer avant les infiltrations. Votre médecin va tracer les points d’injection en vous faisant faire des grimaces. Il faut en effet injecter dans les muscles  concernés et chaque personne a des mimiques différentes. L’injection du Botox est peu douloureuse et les suites simples, mais il faut bien tenir compte des consignes qui vous seront données.

En savoir plus...

Il est recommandé de ne jamais rapprocher à moins de 3 mois les séances d’injections pour éviter notamment de créer une résistance au produit (effet vaccin). En cas de peau épaisse ou de “cassure profonde” , il peut être nécessaire de réaliser d’autres techniques (comblement) pour optimiser le résultat ; c’est votre médecin qui adaptera les doses, leurs fréquences et les traitements associés. Des photos avant/après l’intervention seront éventuellement prises dans un but de suivi.


Quelles sont les suites ?

Les suites sont simples : rougeur et boursouflure disparaissent en 1 à 2 heures et sont camouflables par du maquillage. Pendant les deux heures qui suivent les injections, il est recommandé de ne pas faire de sport intensif et de ne pas vous allonger ni mettre la tête en bas. Il faut éviter tous les facteurs favorisant les « bleus » : aspirine, anti-inflammatoires, oméga 3 et 6 et, surtout, anticoagulants. Il faut également éviter les manipulations du visage (ou massages appuyés) pendant les 24 heures qui suivent la séance.

En savoir plus...

Il est très important de minimiser les risques de bleus ou de saignements des régions traitées pendant les 15 jours qui suivent les injections (pour limiter les risques de fuite du produit vers les muscles périphériques, et donc des effets non désirés).

Les résultats sont visibles au bout de quelques jours, mais pendant environ 15 jours les effets sur le visage peuvent être variables (voire dissymétriques à certains moments) avant de finir par se stabiliser. Une visite de contrôle vous sera proposée vers le 15ème jour pour vous rassurer et/ou pour faire une éventuelle retouche. Par la suite, n’hésitez surtout pas à joindre votre médecin si vous avez la moindre inquiétude. Les injections doivent être pratiquées régulièrement tous les 6 mois si vous désirez pérenniser les effets, d’autant que les injections ont un effet préventif sur la formation des rides puisqu’elles mettent les muscles au repos.


Y a-t-il des effets secondaires ?

Ils sont transitoires et rares mais peuvent être gênants :

  • Localement : rougeur ou hématome (bleu) au point d’injection, gonflement autour des yeux qui peut s’installer en 4 à 5 j et décroître ensuite en quelques jours ou semaines, troubles de la sensibilité avec sensation de tension du front ou de fixité, douleurs fugaces oculaires ou faciales.
  • Imperfections de résultats : persistance de ridules, asymétrie, surélévation d’un sourcil, troubles de la mimique. Elles feront l’objet d’une correction rapide soit par toxine soit par d’autres techniques.
  • Mécontentement psychologique : dans le cas du Botox, le rajeunissement est obtenu en contrepartie d’une diminution de certaines expressions du visage. Le vécu post-injection peut être extrêmement différent d’un patient à l’autre et ce, même avec un résultat esthétique comparable.
  • Complications : maux de tête, descente du sourcil ou de la paupière (ptosis), sécheresse oculaire. Et de manière très exceptionnelle : allergie, nausées, vertiges, fatigue, syndrome grippal, sécheresse cutanée ou buccale.

Ces effets secondaires sont spontanément réversibles en quelques semaines.

Y a-t-il des contrindications ?

Les patients présentant des maladies neuro musculaires type myasthénie ; les femmes enceintes ou allaitantes ; les antécédents d’allergie à l’œuf ou à l’albumine sont des contre-indications à l’utilisation du Botox.

Si d’ici les injections, vous prenez des médicaments de type anticoagulants ou aspirine ou certains antibiotiques comme les aminosides (par exemple Amiklin, Gentalline, …), ou si vous avez un ennui de santé quelconque (notamment infection, grippe, abcès dentaire…), vous devez impérativement en faire part avant l’injection.

En savoir plus...

Le fait d’être enceinte même de quelques jours nécessite impérativement de repousser la date des injections après la grossesse et l’arrêt de l’allaitement éventuel. Vous devez par conséquent en cas de moindre doute, effectuer les examens nécessaires et nous en communiquer les résultats.

Si vous êtes soigné(e) par ailleurs par des injections de Botox pour des spasmes pathologiques, si vous avez eu des épisodes de paralysie des muscles de la face, si vous souffrez d’une maladie neuromusculaire ou de trouble de la coagulation, vous devez en faire part à votre médecin qui jugera de l’opportunité des injections sur votre personne et de la meilleure manière de procéder s’il y a lieu.

D’une manière générale, vous ne devez pas hésiter à mentionner à votre médecin le moindre problème de santé rencontré afin que celui-ci apprécie l’opportunité des injections, et lui faire part de toutes vos interrogations. Vous devez de même mentionner tous les traitements dont vous avez pu faire l’objet ou dont vous faites encore l’objet.


Tarifs et détails