LED

Calmer l’inflammation, améliorer la cicatrisation,  stimuler les fibroblastes et la pousse des cheveux


Présentation 

Il s’agit d’une méthode de biostimulation par la lumière des LED qui est une lumière « froide » comparée à l’émission de chaleur émise par les lasers. Le traitement est indolore, non invasif et non thermique. Il apporte les bienfaits de la lumière sans les effets néfastes du soleil !

Les LED émettent dans les couleurs de l’arc en ciel (rouge, jaune, bleu, vert, violet). Partout dans notre environnement, les LED (ou Diodes Électro-Luminescentes) font partie de notre quotidien (éclairage des routes, des maisons, les phares de voiture…). Depuis 2000, avec les travaux de la Nasa (intérêt sur la cicatrisation en apesanteur), elles deviennent un outil médical précieux.

La pénétration des rayons de lumière dans les tissus dépend de leur Longeur d’Onde, donc de leur couleur. Les effets sont directement dépendants de la longueur d’onde utilisée.


Indications

Les Led stimulent les fibroblastes quiescents, améliorent la cicatrisation, réduisent  l’inflammation et la visibilité des vergetures grâce à une action pro-collagène et anti-inflammatoire.

Cette méthode douce  peut rendre de grands services en tant que partenaire de traitements, tels que les lasers, les peelings moyens et forts… :

  • Elle en réduit les suites (notamment l’inflammation).
  • Elle dynamise les autres traitements anti-âge (peelings, lasers, injections…).
  • Les LED ont également la capacité d’augmenter la pénétration des substances appliquées sur la peau.

Longueur d’onde :

La lumière bleue, peu pénétrante, est plus utilisée contre l’acné. Elle a une action directement modulatrice sur le Propiones acneis, bactérie responsable de l’acné.

La lumière rouge, plus profonde :

  • permet la réparation cellulaire,
  • calme l’inflammation,
  • stimule l’immunité,
  • améliore la cicatrisation,
  • gomme les vergetures,
  • densifie et stimule la pousse des cheveux.

De même, les LED peuvent réduire les risques de rebond pigmentaire et les taches brunes après un processus inflammatoire, particulièrement sur les peaux foncées.


Comment se déroule la séance ?

On applique la lumière des LED près de la zone à traiter pendant 15 à 20 minutes.

Il n’y a aucun risque de brûlure mais on évite les traitements qui réagissent avec la lumière (photosensibilisants comme les antibiotiques, anti-inflammatoires…).

Il faudra compter 3 séances (une par jour pendant 3 jours) pour calmer une inflammation post-opératoire ou une brûlure solaire .

Compter 4 à 5 séances pour une cicatrice fraîche.

10 séances sont nécessaires pour les autres indications : chute de cheveux, vergetures pour une zone, effet anti-âge…, à raison de 2 à 3 fois par semaine ; suivies d’ un traitement d’entretien une fois tous les 3 mois pour assurer la durabilité des résultats.


Quels sont les inconvénients?

Aucun en dehors du nombre de séances à faire en photothérapie. La reprise des activités sociales est immédiate.

Quels sont les résultats?

Les résultats se voient à partir de 3 ou 4 séances :

  • La qualité de la peau est améliorée par augmentation de son élasticité et de sa texture.
  • Les cheveux sont densifiés.
  • La visibilité des vergetures est estompée grâce à une action pro-collagène et anti-inflammatoire.

Tarifs et détails